ALINE D.



C’est devenu une passion dévorante de lire dès l'enfance, tant d’auteurs, tant de dialogues. 

Et depuis peu, je découvre l’écriture et là, il m’a semblé traverser le miroir pour passer de spectateur de lire à acteur d'écrire, quelle belle découverte.







Tous les textes écrits par ALINE D.
Vœux pour la nouvelle année 2017

Songe

Autour de Cristina Iglesias

Le colis de l'amour

Où est-il passé...

Légère, légère...

Farniente au soleil

Je dis ... et ...

L'or de l'azur

La magie des mains

Plaisanterie spatiale


Pile ou face


Lectrice d'un jour, lectrice de toujours


Rêve en lumerotte


Gazette de quartier - Rubrique Avis de Recherche


Mais où suis-je ?


Humeur printanière


Le Printemps du Livre à Grenoble


Féminin et Masculin


Les voisins


La clé, MA clé !







- trouvé une bouteille à la mer










Je veux une vie en forme de...



28 commentaires:

  1. Anonyme22.8.15

    Un joli personnage et sa lumerotte est pleine de joie.Lyline

    RépondreSupprimer
  2. Merci , j y suis très attachée ...

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme31.8.15

    Les lectrices voraces se reconnaissent. Il est vrai aussi qu'un jour on se calme, on revient sur des lectures trop hatives et puis avec l'âge, on relit beaucoup... Et c'est bien ! :) Lilyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on découvre tellement de choses en relecture sur lesquelles nous sommes bien passée à côté!!!

      Supprimer
  4. Anonyme8.9.15

    Nous sommes semble t-il nombreuses sur ce site a etre des Pantagruels de la lecture. Lecture où relecture, des livres partout et toujours pour assouvir notre insatiable voracite! J'ai toujours un livre en attente pres d'un fauteuil, sur la table de chevet et dans mon sac pour savourer quelques pages tout au long de la journée ! Ta passion fait plaisir a lire et nous entraine dans le sillage de ton enthousiasme! :) Amicalement, Valerie B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce thème fait apparaitre les gloutonnes de lecture que nous sommes, merci

      Supprimer
  5. Anonyme6.10.15

    Un texte heureusement moins alambiqué que Dorian Gray, mais un peu vertigineux quand même : Si ce n'est pas moi dans dans le miroir, alors qui est "je" ? Un texte simple mais d'une grande étrangeté intelligente. Bravo. Lilyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un reflet qui n'est pas nous tout en l'étant!! merci Lilyne

      Supprimer
  6. Bonjour
    Je me suis laissée porter par cette aventure pile ou face. Une belle aventure pour parler des métamorphoses intérieures de l'être, qui fascinent et effrayent à la fois, pour aboutir cet autre.
    Merci pur cette aventure
    Isabelle T

    RépondreSupprimer
  7. un dédale intérieur, ignoré à l'extérieur, quel masque portons nous? merci

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme21.10.15

    Les metamorphoses ont toujours ete un sujet fascinant mais j'ai beaucoup aime ton angle de vue original. Ce changement, invisible aux yeux des autres, qu'il soit du domaine d'un mental perturbe ou du fantastique, pourrait etre vain or ton texte nous amene a reflechir sur les consequences de notre propre vision de nous meme et de nos metamorphoses interieures. Merci pour ce texte interessant, au titre particulierement pertinent! Amicalement, Valerie B. :)

    RépondreSupprimer
  9. Merci Valérie, tes mots sont tres justes et me touchent beaucoup, tu es en plein dans le mille...

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme3.12.15

    Elles sont si fascinantes ces mains de magicien, le ou les dons qui nous sont offerts et ce que l'on en fait...Ce don gratuit que l'on croit toujours avoir mérité et qui un jour disparaît...Mais ce don irremplaçable et véritablement magique : Une amitié indéfectible qui s'offre. Beau texte. Lilyne

    RépondreSupprimer
  11. Merci Lyline pour ton soutien, tu as le don de tout comprendre!!

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme10.12.15

    Un recit captivant ou les chemins de l'amitie et de la vie se content avec delicatesse et profondeur. Original et bien ecrit, merci pour cette rencontre. Lilyne a raison nous devrions toujours etre reconnaissants pour les cadeaux sans prix de la vie, les honorer et ne jamais les tenir pour garanti. Amities, Valerie.

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme15.12.15

    les chats, un an déjà...Lutin, Louna, Comète et Lilou chats et chiens arrivés depuis 4 à 5 ans ont aimé ce texte sur le partage et la rencontre ...moi aussi...merci Aline ...Dominique C

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme4.1.16

    Merci de garder l'esprit à la fois apaisant et tonique de Miro. Bravo. Lilyne

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme8.3.16

    Oh que j'aime ce que tu murmures si bien...Tout en (dés)équilibre sur le fil qui laisse aller vers l'espoir, le pardon, l'accueil et merde au chagrin !
    Amitiés. Lilyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. toujours aussi perspicace!! merci

      Supprimer
  16. Anonyme19.3.16

    Je n'aurais pas du tout songé à la plage, comme poste d'observation (je n'aime pas, je suis affreusement ronchonchon, le sable gratte, il fait trop chaud, les gens sont bruyants ils me bousculent...)Heureusement que tu t'y colles parce que c'est extrêmement bien vu ! Lilyne

    RépondreSupprimer
  17. Je te rassure, je fréquente les plages essentiellement "hors saison"
    Mais malgré cela, il y a matière à observer!!

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme5.4.16

    Toujours un livre, ou deux, ou même trois à portée selon les moments, les états d'âme; là où je vis la plage a des galets avant le sable, mais j'ai bien retrouvé un climat, mes regards sur 'mes voisins 'l'été...merci; Dominique C

    RépondreSupprimer
  19. "Légère, légère..." très belle suite, on dirait que tu as longtemps marché dans ma pensée, bravo et merci d'avoir choisi mon texte.
    Med A

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis sentie très A L aise dans ce texte
      L écriture à 4 mains peut se transformer en deux mains jumelles!!
      J ai bien aimé ton texte et en écrire la suite m'a beaucoup plu.
      Merci

      Supprimer
  20. Anonyme11.5.16

    merci Aline pour la suite du récit, du positif, du rêve qui se réalise, super!!!
    DomC

    RépondreSupprimer
  21. Anonyme24.5.16

    Ce colis, surtout dans la partie où le personnage cogite, s'inquiète, tergiverse en mille suppositions abracadabrantes...Cela aurait pu aller plus loin encore dans l'invraisemblable. Mais bon une fin gentillette c'est bien aussi.Lilyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon côté bienveillant ressort, mais je m'améliore dans ma quête de L invraisemblable!! Tu as raison... Bien vu, merci

      Supprimer
  22. Anonyme27.6.16

    Ouf, tu es ressortie saine et sauve de cette histoire d'eaux, de signes et de végétation mêlés proposés par Cristina Iglesias. Belle émergence de ce monde hostile, fût-il artistique!
    Amicalement
    Michel

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessus
2) Notez votre prénom ou pseudo dans le message
3) Dans la liste déroulante, choisissez "ANONYME"
4) Vous devez ensuite cocher : "je ne suis pas un robot"
4) Cliquer sur Publier !
VOILA !